Review (French) from NeoProg.eu (4/5 Stars)- Instrumental Collection – “Instrumental Collection is a very good compilation, not a single boring moment, it makes you want to dive into the other albums from Majestic.”

 

Chronique de Instrumentals Collection

(English Translation below)

Original Link

Majestic-
Genre CD
Groupe Majestic
Album Instrumentals Collection
Label autoproduction
Année 2015
Achat
Note
  • Spirits Dwell – instrumental
  • Dance of the Elders – instrumental
  • The Journey Back – instrumental
  • Modus Operandi 7 – instrumental
  • Becoming (Reprise) – instrumental
  • Astral Dream – instrumental
  • Rise to the Surface – instrumental
  • Skies Clear – instrumental
  • Doorways – instrumental
  • Hyperbole – instrumental
Invités :Mike Kosacek – Batterie
John Wooten – batterie (sur 2 & 6)
Celine Derval – chant (sur 5)
Jessica Rasche – chant (sur 6)Majestic est un projet solo rétro progressif fondé en 2006 à Minneapolis par Jeff Hamel. Prog symphonique, psychédélique, atmosphérique, voila le programme avec sept albums à son actif.

Instrumental Collection est une compilation des morceaux instrumentaux composés par Jeff sur ses précédents albums. Elle est sortie le 1er janvier 2015 sur Bandcamp. Dix morceaux explorant bien des facettes du rock progressif des 70’s à nos jours et plus de soixante-dix minutes de musique très variée de fait.

Majestic

Jeff est multi-instrumentaliste, la seule chose qu’il ne fait pas, c’est chanter. Avec lui, Mike Kosacek et John Wooten à la batterie et deux voix sur “Becoming” avec Celine Derval et sur “Astral Dream”, Jessica Rasche. Claviers, guitares et basse sont joués par Jeff.

J’avais téléchargé l’album par curiosité, histoire d’y jeter une oreille, et puis, un après-midi pluvieux, j’ai écouté le disque d’un bout à l’autre et décidé qu’il fallait le chroniquer. A la base, le prog instrumental, ça ne m’emballe que moyennement, décrochant trop vite par manque de rebondissements. Là, comme il s’agit d’une compilation, les morceaux n’ont pas de lien entre eux, vous parcourez la carrière de J. Hamel, un voyage temporel et musical, avec de nombreux styles qui se succèdent et qui par le fait, est très varié.

Progressif, jazzy, psychédélique, cinématique, alternatif, métal progressif, les univers parcourus sont nombreux.
“Spirits Dwell”, après un démarrage prog, vous convie à du rock atmosphérique. “Dance of the Elders”, tiré de Ataraxia, emprunte des éléments de folk transposés à la guitare façon Mike Oldfield. Le titre est plus remuant sans se déchaîner quand même et vers la seconde moitié, il vire au psyché expérimental bon enfant. Huit minutes riches de rebondissements. Avec “Journey Home”, on vire au rétro prog avec un bon gros son des familles et une partition à la batterie de très bonne facture. “Modus Operandi 7” est dans la veine du canterbury avec son piano et sa guitare jazzy, encore une fois la batterie de Mike brille de mille feux. Il y a quelque chose de Porcupine Tree dans la partie rythmique, virtuose et réellement excellente. “Becoming” est l’une des rares pièces où le chant fait brièvement une apparition avec la voix de Celine Derval (du groupe Scythia). Sur “Astral Dream” c’est Jessica Rache que l’on entend, là également très brièvement à la fin du morceau. “Rise to the Surface” prend son temps, une pièce qui met pas loin de trois minutes à culminer, guitares et claviers à l’honneur. Il ne s’achève pas vraiment et se poursuit sur “Skies Clear”, le petit morceau de cette compilation, un titre dans l’esprit de Vangelis, tiré de l’album V.O.Z.. “Doorways” provient de Epsilon. Un morceau cinématique où la guitare est en avant pour une fois. “Hyperbole”, qui clôt ce recueil, est le titre métal progressif, tiré lui aussi de V.O.Z., c’est également la piste la plus longue, rien en comparaison de “Red Ships” qui termine le même album.

Instrument Collection est une très bonne compilation, pas ennuyeuse un seul instant, elle donne envie de se plonger dans les autres albums de Majestic. A découvrir gratuitement en mp3 128 sur le site de Majestic et pour les audiophiles, vous l’aurez avec un bon son pour cinq dollars sur Bandcamp.

Site : http://www.majesticsongs.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Majestic-Songs/182918543056

Bancamp :

Translated by google:

Majestic is a progressive retro solo project founded in 2006 in Minneapolis by Jeff Hamel. Symphonic prog, psychedelic, atmospheric, here is the program with seven albums to his credit. Instrumental Collection is a compilation of instrumental pieces composed by Jeff on his previous albums. It was released on January 1, 2015 on Bandcamp. Ten pieces exploring many facets of the progressive rock of the 70’s to today and over seventy minutes of music is very varied. Jeff is a multi-instrumentalist, the only thing it does not do is sing. With him, Mike and John Wooten Kosacek on drums and two voices “Becoming” with Celine Derval and “Astral Dream”, Jessica Rasche. Keyboards, guitars and bass are played by Jeff. I downloaded the album out of curiosity, just to throw an ear there and then, one rainy afternoon, I listened to the disc from one end to the other and decided that it had to review. Basically, the instrumental prog, it does excites me moderately, winning too fast for lack of twists. There, as it is a compilation, the songs have no link between them, browsing the career of J. Hamel, a temporal and musical journey, with many styles which follow and by the fact , is very varied. Progressive, jazzy, psychedelic, kinematics, alternative, progressive metal, universes covered are numerous. “Spirits Dwell” after starting a prog, invites you to the atmospheric rock. “Dance of the Elders”, taken from Ataraxia, borrows folk elements transposed guitar so Mike Oldfield. The title is stirring lash anyway and towards the second half, he turns good-experimental psyche. Eight minutes rich twists. With “Journey Home”, it turns retro prog with a big sound families and a partition to the battery of very good quality. “Modus Operandi 7” is in the vein of Canterbury with its piano and jazzy guitar, again battery Mike sparkles. There is something Porcupine Tree in the rhythm, virtuoso and really excellent. “Becoming” is one of the few parts where singing briefly an appearance with the voice of Celine Derval (from Scythia group). On “Astral Dream” is Jessica Rache is meant also there very briefly at the end of the song. “Rise to the Surface” takes its time, a piece that not put away three minutes to peak, guitars and keyboards in the spotlight. It does not really completed and continues on “Clear Skies”, the small piece of this compilation, a title in the spirit of Vangelis, taken from the album VOZ. “Doorways” comes from Epsilon. A cinematic piece where the guitar is ahead for once. “Hyperbole” which closes this collection, is the progressive metal title shot him also VOZ, it is also the longest run, nothing compared to “Red Ships” which ends the album.Instrument Collection is a very good compilation, not a single boring moment, it makes you want to dive into the other albums from Majestic. Discover free mp3 128 on the Majestic site and audiophiles, you will have good sound for five dollars on Bandcamp.

Be Sociable, Share!